Vichy > Son patrimoine > Source des Célestins


Source des Célestins

l’eau connue dans le monde entier

Source des Célestins - VICHY UNESCO

Déclarée d’intérêt public par décret impérial le 23 janvier 1861, l’eau de la source des Célestins est la plus connue de Vichy. En libre-service dans le hall des Sources et au pavillon des Célestins, elle est embouteillée et 60 millions de flacons sont vendus chaque année dans le monde. Une histoire extraordinaire pour une source découverte par des moines au XVeme siècle.

La source des Célestins est la plus connue de Vichy. Vendue dans le monde entier, l’eau a été découverte au XV eme siècle par les moines de la confrérie des Célestins, dont le monastère était situé juste au-dessus. « Cet ordre religieux a été emmené d’Italie en France par Philippe le Bel. Ils se sont installés à Vichy et ont fondé un immense monastère », relate Alla Pikohz, guide-conférencière à Vichy Destinations. « A cette époque, le niveau de la ville est beaucoup plus bas. Les berges de l’Allier n’existent pas et la rivière s’étend jusqu’à l’actuel boulevard John-Kennedy. » Mais un jour, les religieux descendent au bord de la rivière et constatent que de l’eau coule du rocher situé juste en dessous du monastère. Elle est gazeuse, son goût est particulier. Ils ont trouvé la source des Célestins et décident d’aménager un espace pour avoir un accès.

« Géologiquement, l’eau de la source des Célestins provient de pluies et de neiges d’il y a plus de 2.000 ans. »

Sa température, comprise entre 22 et 20 degrés Celsius, la classe parmi les sources froides. La plus froides de Vichy.

« Grâce à la lave volcanique toujours présente dans le sol d’Auvergne, nous avons des sources chaudes et froides. »

La température d’une source thermale dépend de son débit. Plus elle coule vite, plus elle est chaude. « Ici, nous sommes sur une source lente. » Si sa consommation ne nécessite pas de prescription médicale, elle reste une eau thermale.

« Elle a des vertus contre la migraine, l’insomnie, la fatigue. Elle agit un peu comme l’aspirine. On a des sportifs qui viennent la boire pour lutter contre les crampes. »

Elle se consomme en libre-service sous le pavillon qui l’abrite mais également au hall des Sources, dans le centre-ville de Vichy, où elle a été acheminée entre 1901 et 1903. Embouteillée, elle est commercialisée dans le monde entier. Plus de 60 millions de bouteilles sont vendues chaque année.


Partagez sur :

En poursuivant votre navigation sur ce site www.vichy-patrimoine-mondial.com, vous acceptez l’utilisation de cookies ou technologies similaires pour vous offrir une meilleure expérience utilisateur et pour mesurer l'audience de ce site Internet. En savoir plus