Une Histoire bimillénaire

L’Histoire de la Ville de Vichy est une histoire liée, depuis l’origine, au thermalisme, qui est à la source de nouvelles pratiques – sport, loisirs etc. et qui est aussi prétexte à une véritable émulation politique, économique et artistique.

Dès le début de l’humanité, l’eau apparait comme un élément indispensable à la vie. Le jaillissement d’une source thermale a toujours symbolisé une activité thérapeutique. Dans ce domaine, Vichy apparait comme un modèle très fort. Vichy et son bassin hydrogéologique a représenté la première région française en nombre de sources d’eaux minérales : près de 270 sources ont été légalement autorisées depuis le milieu du XIXe siècle. L’histoire de cette eau est inscrite partout dans le paysage qui constitue Vichy.

Dès l’Antiquité, la ville, répondant au nom d’Aquæ Calidæ, était déjà connue pour la qualité et les vertus thérapeutiques de ses eaux minérales. De nombreux vestiges attestent ainsi l’exploitation de ses eaux dès l’époque gallo-romaine. Après les guerres de Religion, la ville connait une période plus clémente. Sa situation sur les bords de l’Allier, à l’entrée de l’Auvergne, favorise une importante activité portuaire et commerciale. En 1790, est créée la commune de Vichy, et, peu à peu, le vieux Vichy est rejoint par sa jeune voisine, Vichyles-Bains. Le milieu du XIXe siècle correspond à la deuxième naissance de la cité thermale. Son expansion est telle que l’on n’oppose plus alors Vichy-la-Ville à Vichy-les-Bains : la jonction est faite et les deux entités ne font plus qu’une. La concession du domaine thermal à la Compagnie fermière et bientôt l’attention particulière de Napoléon III vont être déterminantes pour son évolution. Car l’Empereur ne vient pas seulement à Vichy pour se soigner, il vient aussi s’assurer que la station thermale bourbonnaise est susceptible de devenir une rivale sérieuse des grandes villes d’eaux allemandes sur la scène européenne, au moment où la bourgeoisie vient contribuer à l’essor du tourisme. Par ses décrets mais aussi par la publicité que procure sa présence, Napoléon III va favoriser la métamorphose de la cité.

C’est en 1898 que démarre, pour Vichy, une nouvelle ère, au cours de laquelle la Reine des villes d’eaux se voit parée de tous ses atours. L’hôtellerie, le commerce, les services (en particulier médicaux) mais aussi le spectacle, le sport et les jeux sont autant d’activités saisonnières qu’assurent entrepreneurs et employés venus des grandes villes ou de la Côte d’Azur.

Passé le traumatisme de la Grande Guerre, les hôtels ayant pour la plupart retrouvé leur vocation première, la Reine des villes d’eaux regagne son titre pour atteindre même l’apogée de son règne. La station poursuit la modernisation de ses installations thermales et sportives mais elle s’équipe aussi d’édifices à vocation sociale, plus spécifiquement destinés à la population locale.

Dès la mi-juin 1940, des hôtels sont réquisitionnés afin de recevoir d’abord une partie de l’État-Major, puis le gouvernement. Le choix de Vichy résulte de la conjugaison de cinq facteurs : une capacité hôtelière exceptionnelle : 400 hôtels, villas ou meublés ; une liaison ferroviaire directe avec Paris ; un central téléphonique très moderne, dans le bâtiment de la Poste, inaugurée en 1935 ; une ville de petite dimension, ayant une tradition d’accueil, politiquement modérée, et facile à contrôler. Il convient de distinguer cette politique, souvent qualifiée de « vichyste », de l’attitude des Vichyssois auxquels la présence de ce gouvernement fut imposée, que certains soutinrent, que d’autres combattirent, parfois dès 1940, et que la majorité se résigna à subir.

Dès la fin de la guerre, Ville et Compagnie fermière s’unissent pour réaffirmer le rôle de capitale thermale que Vichy entend tenir, à travers une campagne de communication dynamique et l’organisation d’évènements d’envergure nationale. Le maire Pierre Coulon (1913-1967) lance alors un vaste programme de travaux pour diversifier les activités de la ville.

En poursuivant votre navigation sur ce site www.vichy-patrimoine-mondial.com, vous acceptez l’utilisation de cookies ou technologies similaires pour vous offrir une meilleure expérience utilisateur et pour mesurer l'audience de ce site Internet. En savoir plus