BAD KISSINGEN

GREAT SPA BETWEEN CLASSICISM & MODERNITY

Bad Kissingen (Allemagne)

BAD KISSINGEN

Bad Kissingen, le «Great Spa» bavarois relie le néoclassicisme, la modernité du XIXe siècle et l'ère de la réforme du début du XXe siècle. L'architecte Max Littmann a construit et reconstruit la quasi-totalité de la station dans une architecture exceptionnelle. La salle des pompes «Wandelhalle» est, sans égal, la plus grande structure du genre au monde.

Le développement s'est déroulé en dehors de la ville médiévale fortifiée, guidé par les sources, la rivière Saale, et le plus ancien jardin thermal. Le tout faisant une transition vers les parcs et les collines boisées. Sa renommée internationale a augmenté à partir de 1874 avec les visites du chancelier impérial allemand Otto von Bismarck.

Ses quartiers d'habitation sont conservés dans la Haute-Saline, qui fait partie d'un deuxième quartier thermal qui se distingue par les premières installations industrielles de production de saumure, une caractéristique importante des spas européens. Le tourisme de santé y reste foisonnant.

HAUT